Skip to content

L’avènement de la démocratie autoritaire

Partager l'article :

démocratie autoritaire

L’avènement de la démocratie autoritaire est imminent à supposer qu’elle n’est pas encore arrivée en France. En effet, la démocratie autoritaire, expression oxymorique, définit un régime autoritaire d’apparence démocratique. Ce régime existe en France.

En effet, la crise sanitaire a permis de démontrer que malgré l’existence de textes protégeant nos libertés fondamentales, celles-ci pouvaient être désactivées. En outre, les contre-pouvoirs ont avalisé l’ensemble des mesures et exercé des contrôles restreints. Pis encore, les citoyens ont participé activement à son avènement rendant la démocratie comme un idéal lointain.

Qu’est-ce que la Démocratie autoritaire ?

De nombreux auteurs évoquent l’insuffisance de la démocratie représentative.

La démocratie autoritaire est un régime politique dans lequel, tout en s’apparentant à un régime démocratique en apparence, recourt à des mécanismes de régimes autoritaires pour asseoir son autorité.

La fin justifie tous les moyens et pour se faire elle s’appuie sur de prétendus contre-pouvoirs. Ce type de régime est le plus dangereux car les citoyens n’ont pas conscience d’être dans un régime autoritaire et participent malgré eux à son accomplissement.

Quels sont les dysfonctionnements des contre-pouvoirs dans une démocratie autoritaire ?

Dans un régime démocratique, il existe des contre-pouvoirs afin d’éviter la tyrannie de la majorité. En France, le pouvoir judiciaire est un contre-pouvoir. Le juge peut censurer une loi dans le cadre d’un contrôle de constitutionnalité (article 61 et 61-1 de la constitution).

Mieux encore, le juge ordinaire peut écarter la loi lorsque celle-ci s’avère être contraire à une convention internationale.

Ainsi, la majorité n’a pas nécessairement raison, et elle ne peut imposer sa volonté sans le respect de principes fondamentaux intangibles.

Or, dans le cadre de la crise sanitaire, ces mêmes contre-pouvoirs ont validé l’ensemble des mesures restrictives de liberté. En outre, des juridictions ont volontairement tardé à répondre aux demandes de référé afin de ne pas juger (voir notre article sur la réouverture des restaurants). Pis encore, le Conseil d’État s’est rogné à plusieurs reprises en tordant les grands principes. En ce sens, voir comment le Conseil d’État a motivé sa décision sur la justification de la réduction de la validité des certificats de rétablissement.

Dans un régime de démocratie autoritaire, les contre-pouvoirs légitiment le pouvoir !

Comment les médias favorisent la démocratie autoritaire ?

Les médias ont un rôle très important à jouer. En effet, grâce à eux les citoyens seront persuadés de rester dans un régime démocratique. Les médias justifieront et expliqueront que la fin justifie tous les moyens.

Or, la démocratie constitue le contraire de « tous les coups sont permis » !

La démocratie constitue un phare au milieu de la nuit que tout capitaine doit garder à l’œil pour mener à bon port son navire, et ce, quelles que soient les conditions climatiques.

Ainsi, quel que soit la nature de la crise, les principes démocratiques ne doivent pas être mis entre parenthèses. Cependant, pour qu’une démocratie autoritaire advienne, il faut que les citoyens autorisent une mise en parenthèses des grands principes.

Cette sale besogne sera donc réalisée par la propagande médiatique qui, en répétant un message en boucle, le fera accepter. Pis encore, ce message sera considéré comme la Vérité. Toute remise en cause sera appelée du « complotisme ».

En réalité, dans une démocratie autoritaire, il n’y a plus d’opposition, il n’y a que des complotistes !

Pourquoi la démocratie autoritaire a-t-elle besoin de contrôler sa population ?

La démocratie autoritaire, c’est avant tout un contrôle généralisé de sa population. Ce contrôle pour être accepté doit être légitimé.

Sa légitimation repose sur les valeurs de la démocratie. Pourtant, sa finalité est toute autre.

Pour se maintenir, une démocratie autoritaire doit tout savoir sur sa population. Ce régime doit pouvoir se rendre indispensable. Pour cela, il convient de créer une dépendance.

Le passe est un excellent outil de dépendance, car sans ce fameux sésame, le citoyen se retrouve désactivé.

Ainsi, privé de tous les avantages de la société, ce dernier se retrouvera contraint de se soumettre et d’accepter ce contrôle.

Ce régime autoritaire est il inéluctable ?

L’avènement de la démocratie autoritaire est déjà en place !

En effet, le fait majoritaire et la discipline partisane instaurés par la Vème République avaient déjà réduit l’élan démocratique. Cette réduction était justifiée par le besoin de stabilité des institutions.

Or, cette stabilisation s’est retournée contre le peuple. Dorénavant, les représentants du peuple votent selon des consignes arrêtées par un groupe obscur. De plus, les projets de lois sont passés en force via le mécanisme de l’article 49 alinéa 3 de la constitution. En outre, la loi devient l’instrument du plus fort pour imposer sa volonté. La règle ne répond plus à un idéal de justice mais vise à satisfaire les besoins pressants d’une petite caste politique. Les contre-pouvoirs sont muets et aux ordres.

Son avènement est déjà présent mais sa chute peut être mise en place !

Ces articles pourraient vous intéresser...

Pass JO

Recours contre le Pass JO 2024

A l’occasion des JO 2024, l’Association de Défense des Libertés fondamentales a décidé de porter un recours contre
Lire la suite
illustration article IEF

Qu’est-ce que l’IEF (Instruction en famille) ?

L’instruction en famille (IEF) est une méthode alternative à l’enseignement dispensé dans les établissements scolaires publics ou privés. Il est régit par
Lire la suite

Laisser Passer Numérique JO 2024 est-il-illégal ?

Le laisser passer numérique JO 2024 est entaché d'illégalité dès lors qu'il viole frontalement plusieurs de nos libertés
Lire la suite