Skip to content

Véhicules hors d’usage (VHU): Tout ce que vous devez savoir

Partager l'article :

Véhicules hors d'usage (VHU) : Tout ce que vous devez savoir

Les véhicules hors d’usage nécessitent d’être placés auprès de centres agréés.

C’est dans un objectif de protection de l’environnement, ainsi que pour la sécurité et la santé des personnes.

C’est quoi un véhicule hors d’usage ?

En préalable, un véhicule hors d’usage est qualifié de « déchet » au sens du code de l’environnement.

En effet, des éléments comme la carrosserie ou les pneus d’un véhicule constituent des déchets qui nécessitent un traitement particulier.

En outre, un VHU doit être remis par son propriétaire auprès d’un centre VHU.

C’est quoi un centre de véhicules hors d’usage ?

Un centre VHU désigne une personne ou une société qui traite la fin de vie du véhicule par des étapes tels que l’entreposage, la dépollution ou encore le démontage des pièces.

En outre, le centre VHU remettra un certificat de destruction auprès du propriétaire du véhicule à l’issue du processus de fin de vie

Ce centre VHU doit avoir un agrément pour pouvoir exercer une telle activité.

L’agrément des centres VHU

Auparavant, pour l’exercice d’une telle activité, les centres VHU devaient solliciter le préfet de département qui attribuait un agrément auprès de ces derniers.

En effet, les agréments ne seront plus attribués à compter du 1er janvier 2025 car les centres VHU relèveront de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement.

Les centres VHU relevant des ICPE

A compter du 1er janvier 2025, les centres VHU relèveront de la rubrique 2712 des ICPE.

Ce changement de statut a une incidence importante pour les centres VHU

En effet, cela implique pour ces derniers de respecter les règles relatives au régime des ICPE.

Or, les propriétaires de centres VHU devront effectuer les démarches nécessaires auprès de la Préfecture pour exercer cette activité.

Le propriétaire d’un centre VHU devra respecter les prescriptions fixées par l’arrêté ministériel.

Le non-respect des règles en matière d’ICPE pour les centres VHU peut entrainer des conséquences pénales importantes, en particulier sur le plan pécuniaire.

CONCLUSION

Il est donc important de veiller au respect de ces règles complexes en matière d’ICPE au vu du risque pécuniaire important pour un propriétaire de centre VHU.

Ces articles pourraient vous intéresser...

Pass JO

Recours contre le Pass JO 2024

A l’occasion des JO 2024, l’Association de Défense des Libertés fondamentales a décidé de porter un recours contre
Lire la suite
illustration article IEF

Qu’est-ce que l’IEF (Instruction en famille) ?

L’instruction en famille (IEF) est une méthode alternative à l’enseignement dispensé dans les établissements scolaires publics ou privés. Il est régit par
Lire la suite

Laisser Passer Numérique JO 2024 est-il-illégal ?

Le laisser passer numérique JO 2024 est entaché d'illégalité dès lors qu'il viole frontalement plusieurs de nos libertés
Lire la suite